Accueil  >  G.R.C. > Les habitants, ces nouveaux touristes…

Rubrique CADRE ET CREATION DE LA RELATION CLIENT

Les habitants, ces nouveaux touristes…

Le 28 mars 2013 - administrateur

J’ai eu le plaisir d’animer un atelier à l’occasion du Forum Tourisme Numérique de Deauville sur le thème "et les habitants ?".

Objectif de cet échange : réfléchir sur la place de l’habitant dans l’écosystème de l’office de tourisme. Car le temps où l’office de tourisme ne devait ABSOLUMENT PAS s’occuper d’autre chose que des touristes est révolu. Aujourd’hui, un peu partout, impliquer l’habitant dans la dynamique de l’économie touristique semble évident.

ETOURISME

Car l’habitant a un triple rôle :

Il fait partie de la demande : souhaitant être touriste chez lui, de plus en plus intéressé par son cadre de vie, il est consommateur de tourisme local. Pour les manifestations, comme pour les activités de loisir il constitue une clientèle déjà conquise car présente sur le territoire ;-) , et non délocalisable :-|
Il fait partie de l’offre : l’habitant est partie prenante de l’accueil du visiteur, et il peut être aussi offreur dans le cadre du tourisme participatif (couchsurfing, greeters) ou de l’aconomie collaborative (Airbnb, Bedycasa)
Il est votre nouveau bénévole sur les réseaux sociaux : promoteur de la destination lorsqu’il poste une photo sur Facebook ou partage sur ses réseaux une information de l’office de tourisme.
Aussi l’habitant peut et doit être présent dans la stratégie globale de l’office de tourisme. De nombreuses destinations l’ont compris, comme le montrent les exemples cités en fin de présentation.

Le témoignage dans cet atelier de Frédéric Renouf, en charge du web à l’office de tourisme du Pays d’Alençon était tout à fait illustratif de cette éovlution. L’office de tourisme publie sur la page d’accueil de son site de vrais articles rédigés, au tythme d’un tous les deux jours. Ces articles ont pour cible la population locale, afin de les informer des potentiels d’activités ou des manifestations locales. Largement partagés sur les réseaux sociaux, ces papiers atteignent leur objectif : les visites sur le site internet de l’office en provenance de twitter ont augmenté de 50% et ceux en provenance de Facebook de 120%. Les articles ont provoqué 13000 visites sur le site Internet, avec une répartition de 65% de visiteurs locaux (ontre 30% sur le reste du site). Cela représente aujourd’hui 20% du trafic annuel du site.

Voir en ligne : Les habitants, ces nouveaux touristes…

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Restez informé

Les dernières brêves