Accueil  >  G.R.C. > FRAM ouvre un nouveau concept d’agence à Toulouse.

Rubrique CADRE ET CREATION DE LA RELATION CLIENT

FRAM ouvre un nouveau concept d’agence à Toulouse.

Le 19 novembre 2013 - administrateur

Fram a inauguré hier soir sa nouvelle agence de voyages du 52 rue Alsace-Lorraine. Rencontre avec Thierry Miremont, nommé il y a 6 mois à la tête du Directoire pour redresser l’entreprise.
"My Fram est avant tout un nouveau concept pour le client qui pourra construire son voyage - vol, hôtel, circuit, dates - lui-même, par internet ou dans son agence. Je souhaite aussi que FRAM revienne dans une logique de très bon rapport contenu-prix."

Site de la dépêche

L’ouverture de cette nouvelle agence, c’est un signal positif adressé à vos clients et partenaires ?

T. Miremont. Définitivement cette agence correspond à notre objectif de repositionnement de FRAM comme une marque premium de qualité. Cette agence de Toulouse est notre « flag ship », notre navire amiral. Si ce nouveau concept est bien accueilli il n’est pas exclu, bien au contraire, de le décliner dans notre réseau d’agences à l’échelle nationale.

Pensez-vous pouvoir parvenir au redressement en 2015 comme vous l’avez annoncé ?

Absolument. Je suis là depuis le mois de juin et en tout état de cause, on est complètement mobilisés sur cette perspective de redressement du groupe. Nous devrions redresser nos pertes par rapport à l’an dernier et nous projetons de les réduire encore en 2014. Cela passe avant tout par une simplification de l’offre de façon à réduire la complexité de notre gestion opérationnelle. Nous avons limité le nombre de produits au catalogue. De 330 en 2012, notre offre est passée à 250 en 2013 et nous prévoyons 200 produits en 2014. Nous ne fermons pas de destinations mais nous sommes plus sélectifs et exigeants sur la qualité des hôtels proposés, avec de meilleures conditions tarifaires. Il y a aussi d’autres leviers de redressement, notamment l’optimisation du transport aérien.

Vous avez vendu le siège historique de FRAM à Toulouse. Allez-vous vous séparer d’autres actifs ?

Oui, ce sont essentiellement les murs de certains de nos hôtels en Espagne, au Maroc, au Sénégal que nous souhaitons vendre, étant entendu que vendre les murs ne veut pas forcément dire cesser l’exploitation de ces hôtels.

À Toulouse avez-vous trouvé le local de 4 000 m2 que vous cherchez pour regrouper tous vos sites en un seul ?

Nous avons mandaté une agence immobilière et nous regardons plusieurs sites. Ce qui importe c’est que ce soit pratique d’accès, bien desservi, avec une vie sociale et un environnement animé autour. J’ai visité aujourd’hui même un local dans l’agglomération toulousaine.

Vous cherchez un investisseur, c’est en bonne voie ?

Nous avons engagé depuis plus d’un mois des discussions avec des investisseurs potentiels, comme des fonds d’investissement ou des acteurs du secteur. Certaines sont bien avancées.

Vous avez annoncé un repositionnement « premium » et le lancement d’un nouveau concept, « My Fram »…

My Fram est avant tout un nouveau concept pour le client qui pourra construire son voyage - vol, hôtel, circuit, dates - lui-même, par internet ou dans son agence. Je souhaite aussi que FRAM revienne dans une logique de très bon rapport contenu-prix. Je n’ambitionne pas de me mettre au niveau du Club Med, en revanche je veux du contenu dans notre offre, notamment dans les offres « all inclusive ». Nous voulons le meilleur pour nos clients, on veut les chouchouter et ce, dès le départ à l’aéroport. La qualité de nos prestations est reconnue. C’est un de nos grands atouts, que nous voulons valoriser.

Voir en ligne : Thierry Miremont : « On veut le meilleur pour nos clients »

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Restez informé

Les dernières brêves