Accueil  >  M.C.P.T. > Google France gagne 200 000 euros par jour grâce au tourisme

Rubrique LA CONNAISSANCE DU MARCHE TOURISTIQUE

Google France gagne 200 000 euros par jour grâce au tourisme

Le 20 janvier 2014 - administrateur

Google gagnerait plus de 70 millions d’euros par an grâce au tourisme, en France, grâce à Adwords et au display.

L’Echo Touristique

La "petite" société de référencement VRDCI a récemment estimé que les revenus de Google France atteignaient, l’an dernier, 1,4 milliard d’euros. Soit nettement plus que les 193 millions d’euros de chiffre d’affaires déclarés par le géant de la recherche au fisc français, au titre de l’exercice 2012.

A la demande de L’Echo touristique, l’agence web française a réalisé et publié en ligne une analyse centrée sur le voyage. Résultat : le tourisme génère chaque jour des revenus (largement) supérieurs à 200 000 euros. Cette somme porte à environ 5% les revenus issus de notre secteur, un pourcentage très modeste au regard de la part de marché de 32% que détient le tourisme dans l’e-commerce (source : Fevad).

La méthodologie porte sur 5 582 mots clés

Le delta s’explique notamment par la méthodologie employée. La liste des mots-clés pris en compte, que nous avons consultée, ne comprend pas les nombreux noms de chaînes et d’hôtels si chers à Booking.com. Seuls des noms propres et des combinaisons de noms propres ont été pris en compte. L’étude fait ainsi l’impasse sur les marques des entreprises du tourisme.

Au total, VRDCI a sélectionné 5 582 mots clés et expressions généralistes associés au secteur du tourisme, comme des termes géolocalisés. Parmi les thématiques retenues, figurent les billets et réservations de train, d’avion, de location de voiture ; les séjours, vacances, voyages, vacances club, croisières, hôtels ; des destinations locales, nationales et étrangères ; de nombreux termes mettant en avant de petits prix (partir pas cher, hotel pas cher, etc.), etc.

Adwords, très "bankable"
Bien que cette sélection soit vaste, l’agence web reconnaît qu’elle n’en est pas pour autant exhaustive.

Selon ses estimations, à la lumière des données que Google transmet aux annonceurs pour les 5 582 mots clés étudiés, les recettes issues des liens sponsorisés (Adwords) atteignent environ 153 530 € par jour en France.

Or, dans la mesure où Adwords représente 75% de ses revenus publicitaires, au niveau mondial, le géant de Moutain View gagne quelque 204 000 € par jour en France. "C’est une estimation basse", rappelle Aurore Barthe, co-auteur de l’étude.

L’analyse pointe par ailleurs les termes les plus coûteux. A commencer par "vol pas cher", "location voiture" et "hotel". Ces trois noms et combinaisons, très prisées des internautes, génèrent à eux seuls 28% des recettes provenant des 5 582 mots clés.

La longue traîne, une mine d’or

Les volumes pharaoniques de recherches qu’engrangent de tels blockbusters font naturellement grimper les prix : les acteurs du tourisme enchérissent pour figurer en bonne place dans les résultats sponsorisés de recherche, et notamment sur la sacro-sainte première page.

D’où le conseil d’Antoine Mussard, dirigeant fondateur de VRDCI : "Il est préférable d’acheter des ensembles de mots clés comme voyage circuit Maroc groupe, qui sont moins onéreux, et obtiennent de meilleurs taux de conversion". Autrement dit, annoncer sur une large série de termes de faible trafic (dits de queue longue traîne) permet de drainer un trafic qualifié, pour des budgets modestes.

C’est un levier toujours et encore sous-estimé de bon retour sur investissement.

Voir en ligne : Google France gagne 200 000 euros par jour grâce au tourisme

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Restez informé

Les dernières brêves