search

Accueil > ACTUS > Rapport Lemoine : 180 propositions pour adapter l’économie française (...)

Rapport Lemoine : 180 propositions pour adapter l’économie française à la transformation numérique

L’informaticien

mardi 25 novembre 2014, par administrateur

Le rapport Lemoine sur les défis du numérique pour l’économie française a été rendu aujourd’hui à Bercy. Le document ne contient pas moins d’une centaine de mesures visant à faciliter l’adaptation de l’économie française à un contexte où les technologies occupent une place de plus en plus dominante.

L’informaticien

C’est aujourd’hui, à 14h30, qu’a eu lieu la remise du rapport de Philippe Lemoine sur la Transformation Numérique de l’Economie. Pour le président de la Fondation Internet Nouvelle Génération, la France doit s’adapter pour bénéficier de l’évolution de la société et de l’économie vers l’économie.

Si nous n’avons pas encore pu mettre la main sur ledit rapport, les premiers échos nous sont parvenus. Pour ceux qui s’intéressent à l’actu informatique, cela sonne un peu comme une vieille rengaine. Philippe Lemoine n’en est pas à son premier rapport. Cette fois-ci, il fait le portrait d’une France (et plus largement d’un monde) bouleversée par la transformation numérique et définit une liste de 180 propositions, dont un grand nombre de mesures à prendre dans les trois prochaines années.

Une économie en transition, l’État parmi les plus en retard

Pour rédiger ce rapport, Philippe Lemoine a auditionné un grand nombre d’acteurs de l’économie française, en sortant « du petit monde du numérique ». « Il fallait que ce soit un rapport qui embarque toute l’économie française », développe-t-il. Neuf mois plus tard, c’est l’heure du bilan. D’après le rapport, se basant sur différentes études, d’ici quinze ans seulement la moitié des emplois en Europe auront disparu ou auront été transformés. Toute l’économie est touchée, à travers des phénomènes divers tels que la dématérialisation des contenus ou encore la nécessité de l’information en temps réel.

Selon Philippe Lemoine, la France ne doit pas résister à cette évolution, mais s’y adapter pour bénéficier de ses effets positifs. L’Hexagone pourrait gagner 5% de PIB en s’alignant sur le modèle numérique américain, explique-t-il, études à l’appui. Pour lui, il existe un décalage entre individus, entreprises et institutions. Les premiers ont « adopté les nouvelles technologies » plus facilement que les entreprises. Et l’Etat est parmi les plus en retard. Ainsi, 60% des Français ont acheté un produit en ligne, alors que 11% des entreprises vendent leurs produits sur Internet.

La France tirée vers le haut par les Français

C’est donc la population qui tire l’économie numérique française vers le haut. Il est donc nécessaire que les entreprises adoptent de nouveaux comportements, de nouveaux modèles, pour accompagner ce mouvement. Le rapport insiste sur la jeunesse, sa capacité d’adaptation aux nouvelles technologies et sur les start-ups et leur « vivacité ».

Philippe Lemoine propose donc un certain nombre de mesures pour que l’État et les collectivités participent activement à cette évolution et la facilitent. Sont conjugués court terme et plan triennal. On trouvera dans ce rapport, entre autres, la mise en place d’un cadre légal et fiscal autour des acquisitions et des fusions entre start-up, le remboursement des applications mobiles médicales, des services publics « 100% numériques »…


Voir en ligne : Rapport Lemoine : 180 propositions pour adapter l’économie française à la transformation numérique