Accueil  >  G.R.C. > Pourquoi la destination France risque de perdre son leadership

Rubrique TERRITOIRE : LA FRANCE

Pourquoi la destination France risque de perdre son leadership

Le 16 mars 2015 - administrateur

Un rapport, qui dresse un portrait au vitriol d’Hexatourisme, montre combien la France a des pieds d’argile sur l’échiquier mondial des destinations.

L’Echo touristique

"Le tourisme, grande cause nationale ? Il y a urgence. La destination France perd du terrain, souligne le rapport d’information enregistré à la présidence de l’Assemblée nationale le 10 février 2015 : même si notre pays s’enorgueillit d’être première destination au monde, avec 402 millions de nuitées marchandes en 2014, il est désormais talonné par l’Espagne qui en a comptabilisé 401 millions (source Eurostat). Or ce nombre n’a de cesse de progresser de l’autre côté des Pyrénées, alors qu’il recule chez nous.

Quand l’Espagne prend la France de vitesse
Pire : en retirant de ces statistiques les nuitées des ressortissants de chaque pays, la France est "largement distancée" par l’Espagne en nombre de nuitées de touristes étrangers, rappelle ce rapport de 154 pages dédié à l’impact du numérique sur le secteur touristique français, rédigé après l’audition de quelque 120 professionnels du secteur. En 2014, l’Espagne a ainsi attiré 260 millions de touristes non-résidents, toujours en nombre de nuitées, contre 184 millions en Italie, et 131 millions en France. Le tourisme de transit est une réalité hexagonale : 16,8% des touristes en France n’y demeurent qu’une nuit, 31% deux nuits ou moins. La dépense quotidienne moyenne d’un touriste étranger atteint d’ailleurs 62 euros.

Rappelons aussi que notre pays se hisse au troisième rang en volume de recettes générées par le tourisme international, derrière les États-Unis et l’Espagne. "Un effort significatif est donc nécessaire pour valoriser l’accueil des visiteurs", insiste le rapport présenté par Daniel Fasquelle, président, et Pascale Got, rapporteure......"

Voir en ligne : Pourquoi la destination France risque de perdre son leadership

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Restez informé

Les dernières brêves