Accueil  >  C.O.J. > Le tourisme français pourrait créer 1 million d’emplois

Rubrique LES ACTEURS DE L'OFFRE TOURISTIQUE

Le tourisme français pourrait créer 1 million d’emplois

Le 24 avril 2015 - administrateur

" Alors que la France est toujours le pays le plus visité au monde, le JDD a fait le point avec de grands acteurs du secteur, à l’occasion d’une nouvelle édition des Matins de l’économie, coorganisés avec V.Conférences. " le JDD

Le JDD

Le tourisme représente aujourd’hui 10% du PIB mondial et une personne sur onze en vit. Un secteur en pleine mutation, notamment en France, qui peine à conserver sa place de première destination mondiale. Mercredi, le JDD et V.Conférences ont réuni, dans le cadre des Matins de l’économie*, une centaine de dirigeants et quelques grands acteurs du secteur pour en débattre. Et le constat est unanime : si, selon une récente enquête du Quai d’Orsay, la France reste bien le pays le plus "visité" avec 83,7 millions de touristes étrangers en 2014, nos concurrents nous talonnent. Sur le seul secteur hôtelier, la France a accusé une perte de 9,5 millions de nuitées en deux ans.

"Pour les étrangers, les Alpes sont suisses"

Comment expliquer ce paradoxe ? Pour Jean-François Rial, PDG de l’agence Voyageurs du monde, spécialisée dans le voyage sur mesure, le diagnostic est simple : "Contrairement à Paris, la France n’est pas une très bonne marque." Même avis de Nicolas Ferrary, directeur France du site de location Airbnb : "Le marketing de la destination "France" est catastrophique à l’étranger. On promeut ainsi la Normandie ou le Pays basque sans même dire que c’est en France." Des critiques qui n’ont pas manqué de faire réagir Christian Delom, représentant d’Atout France, l’opérateur de l’État pour promouvoir l’industrie du tourisme : "Pourquoi la France perd des parts de marché ? Parce qu’on est leader et que le secteur mondial est de plus en plus concurrentiel."

Voir en ligne : Le tourisme français pourrait créer 1 million d’emplois

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Restez informé

Les dernières brêves