search

Accueil > M.C.P.T. > LA CONNAISSANCE DU MARCHE TOURISTIQUE > Comment et pourquoi voyagerons-nous en 2030 ? Comment l’industrie du (...)

Comment et pourquoi voyagerons-nous en 2030 ? Comment l’industrie du voyage sera-t-elle amenée à évoluer ?

Amadeus

jeudi 15 octobre 2015, par administrateur

L’étude “Future Traveller Tribes 2030”, commanditée par Amadeus et constituée de deux volets, vise à identifier ce que sera l’univers du voyage dans les 15 prochaines années du point de vue du voyageur, et à mesurer l’impact de ces nouveaux comportements sur l’industrie du tourisme.

Amadeus

L’étude “Future Traveller Tribes 2030”, commanditée par Amadeus et constituée de deux volets, vise à identifier ce que sera l’univers du voyage dans les 15 prochaines années du point de vue du voyageur, et à mesurer l’impact de ces nouveaux comportements sur l’industrie du tourisme.

À l’horizon 2030, le nombre de voyageur sur les lignes internationales va plus que doubler. Leurs motivations et leurs comportements auront fortement évolué et l’industrie du voyage devra innover et développer de nouvelles stratégies pour commercialiser ses services plus efficacement et répondre aux besoins uniques de ces “nouveaux voyageurs”.

Le projet “Future Traveller Tribes”, initié par Amadeus, comporte deux phases : la première a étudié l’avenir de l’industrie du voyage et permis d’identifier les nouvelles tribus de voyageurs dans un rapport rédigé par The Future Foundation.

“Future Traveller Tribes : building a more rewarding journey” représente la deuxième phase, et se penche sur la manière dont les acteurs du voyage peuvent répondre aux besoins de ces tribus en termes de nouvelles offres, en s’appuyant sur l’analyse de Frost & Sullivan.

Alors que le monde devient plus fragmenté, il est important de s’attarder davantage sur la compréhension des caractéristiques individuelles, de la personnalité, des comportements et des préférences des individus, plus que sur la segmentation démographique traditionnelle. Ces deux rapports sont donc des aides précieuses dans la compréhension des voyageurs de demain fondée sur une analyse « psychographique » plutôt que démographique.

Quelles sont les 6 « tribus de voyageurs » qui émergeront dans les 15 prochaines années ?

Le rapport “Future Traveller Tribes 2030 : understanding tomorrow’s traveller”, réalisé par The Future Foundation, un bureau de conseil spécialisé dans les tendances de consommation au niveau mondial, a permis d’identifier différents profils de voyageurs et segments que le secteur verra émerger à la fin de la prochaine décennie :

Les chercheurs de capital social : ils structureront leurs vacances quasi exclusivement en pensant à leur audience en ligne. Ils se fieront massivement à l’avis des autres voyageurs et suivront les recommandations pour valider leurs décisions.

Les puristes de la culture : ils considéreront les vacances comme une opportunité d’immersion dans une culture étrangère, même si elle doit être inconfortable. Le plaisir retiré de ces vacances dépendra de l’authenticité de l’expérience.

Les voyageurs éthiques : ils planifieront leurs voyages en fonction de considérations morales, par exemple en réduisant leur empreinte énergétique ou en améliorant la vie des autres. Ils laisseront souvent de la place à l’improvisation ou ajouteront certaines composantes de volontariat, de développement des communautés ou d’éco-durabilité à leurs vacances.

Les voyageurs privilégiant la simplicité : ils favoriseront les offres groupées pour éviter de devoir gérer trop de détails eux-mêmes. Pour cette tribu de voyageurs, les vacances représentent une parenthèse tellement rare qu’ils veulent se faire plaisir tout en ayant la certitude que tout se passera comme prévue.

Les voyageurs par obligation : ils voyageront d’abord par obligation, professionnelle ou familiale entre autres, avec une date et une destination imposées. Cette tribu aura donc des contraintes de temps et de budget et cherchera une technologie lui permettant d’éliminer les offres du voyage.

Les voyageurs récompense : ils seront à la recherche de luxe et d’exclusivité. Ils aspireront à une expérience hors pair ‘qu’il faut avoir vécue’. Un retour sur l’investissement en temps et en énergie déployé dans leur vie professionnelle.

Personnalisation et big data : les nouveaux crédos des professionnels du tourisme

“Future Traveller Tribes 2030” combine chaque famille de voyageurs à une expérience de voyage type. L’objectif est d’aider les acteurs du tourisme à développer des stratégies pour répondre aux motivations et aux attentes spécifiques de chaque tribu, à chacune des neuf étapes du voyage, afin de créer une expérience fluide et inoubliable et d’en extraire des revenus additionnels.

• Le voyage en 2030

- Dans un futur proche, les voyageurs seront connectés à tout moment de leur voyage à travers leurs nombreux objets électroniques. Le smartphone a en effet permis d’intensifier cette connectivité et en 2030 il y aura très peu d’endroits sans accès internet.

- En 2030, le voyage sera une expérience continue. Les compagnies aériennes, les prestataires tels que les agents de voyages ou encore les services de conciergerie miseront sur chaque étape du voyage pour offrir une expérience sur-mesure et ainsi satisfaire leurs clients et renforcer leur image de marque.

• L’expérience d’achat

- Pour séduire de futures tribus de voyageurs, l’industrie devra créer des « expériences d’achat » centrées sur le voyageur. Ces expériences seront une composante essentielle de la construction de l’image de marque, permettant aux acteurs économiques de se démarquer.

- Le « big data » permettra également aux acteurs du voyage de personnaliser leurs offres en temps réel en fonction de chaque voyageur.

- Le processus d’achat deviendra progressivement automatisé. Smartphones, biométrie portable et portefeuilles électroniques rendront le processus de paiement plus rapide et plus facile.

- De nouveaux canaux de vente émergeront en parallèle et pourront être divisés entre les canaux « d’inspirations » (smartphone, tablettes, casques de réalité virtuelle), proposant des expériences encore plus immersives et utilisés comme de nouveaux outils de découverte ; et les canaux « d’information » (smartwatch, lunettes connectées et robots) qui se concentreront sur le contenu et l’achat plutôt que sur la découverte.

• Les datas au service de la personnalisation

Les données seront incontestablement les ressources les plus importantes pour les acteurs du voyage, donnant un avantage concurrentiel à ceux capables de les collecter et les utiliser efficacement.

La technologie permettra, dans les prochaines années, de collecter des données et de les exploiter en profondeur. Le « machine learning » permettra aux compagnies aériennes notamment d’avoir une connaissance approfondie de leurs clients et d’automatiser de nombreux processus actuellement manuels.

Julia Sattel, Vice-présidente Senior, Airline IT, Amadeus déclare : « La première phase de notre étude Future Traveller Tribes a identifié qui les professionnels du tourisme devront servir dans le futur. Ce second volet donne aux acteurs du voyage des conseils concrets pour se préparer aux profils émergents. Comprendre les motivations des voyageurs et l’évolution de leurs comportements d’achat permettra aux professionnels de l’industrie de créer une expérience de voyage fluide et sur-mesure pour les voyageurs de demain.


Voir en ligne : Comment et pourquoi voyagerons-nous en 2030 ? Comment l’industrie du voyage sera-t-elle amenée à évoluer ?