Accueil > Les touristes en vacances à Paris ne veulent pas céder à la peur

Rubrique ACTUS

Les touristes en vacances à Paris ne veulent pas céder à la peur

Le 16 novembre 2015 - administrateur

" Les touristes français et étrangers présents à Paris n’entendaient pas dimanche se laisser gagner par l’inquiétude au surlendemain des attentats dans la capitale," La Croix

La croix

"La ville est quand même magnifique !" Les touristes français et étrangers présents à Paris n’entendaient pas dimanche se laisser gagner par l’inquiétude au surlendemain des attentats dans la capitale, tandis que les professionnels du secteur n’ont pas constaté de vague de départs.

"J’étais très inquiète quand j’ai appris ce qui s’est passé. (...) Mais je n’ai pas peur, parce que j’ai vécu le 11 septembre", assure Cathelyne, touriste new-yorkaise arrivée samedi à Paris.

Installée pour deux jours au très prestigieux hôtel Georges V, elle n’est pas plus déçue que cela de devoir renoncer à son programme de shopping : "Les magasins sont fermés, mais la ville est quand même magnifique !"

Lee, étudiant japonais arrivé vendredi soir à Paris pour trois jours avec sa famille prend la pose pour une photo souvenir devant l’opéra Garnier baigné de lumière. "C’est horrible, on ne pensait pas qu’une attaque terroriste pouvait toucher Paris", regrette-t-il avant d’ajouter amer : "On voulait visiter le Louvre, le musée d’Orsay... Même les Galeries Lafayette sont fermées !"

Finalement, ils passeront leur séjour à se promener dans la capitale.

"Il n’y a pas de vraie tendance de départs anticipés des touristes pour l’instant", affirme à l’AFP Evelyne Maes, présidente de la fédération parisienne de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), principale organisation patronale de l’hôtellerie-restauration, même s’il est "trop tôt" pour avoir un vrai bilan des conséquences de l’attentat sur la venue des touristes.

Samedi soir, certains palaces, comme le Plazza Athénée ou le Royal Opéra, reconnaissaient tout de même avoir enregistré quelques départs plus tôt que prévu.

En revanche, l’annulation de plusieurs manifestations depuis samedi et dans les jours à venir, comme le Congrès de l’Association des maires de France (AMF) ou le Salon de l’Assuré, "a un impact brutal" sur les réservations des hôteliers parisiens, ajoute Mme Maes...."

Voir en ligne : Les touristes en vacances à Paris ne veulent pas céder à la peur

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Restez informé

Les dernières brêves