search

Accueil > ACTUS > Une majorité de Français réservent leurs vacances en ligne

Une majorité de Français réservent leurs vacances en ligne

L’Echo Touristique

mercredi 14 mars 2018, par administrateur

" C’est un nouveau cap, et une première sur le marché français. Le online dépasse le offline, selon le baromètre 2018 Opodo/Raffour Interactif, qui révèle aussi un taux de départ record en vacances" L’Echo touristique

L’Echo touristique

" 53% des voyageurs français ont réservé et payé en ligne tout ou partie de leurs séjours sur Internet, contre 50% exactement en 2016, révèle le baromètre Opodo/Raffour Interactif. « 60 jours séparent le début de la réflexion de la réservation du voyage, avec 400 ‘moments digitaux’, d’après une étude Google », a commenté Quentin Bacholle, responsable de la diversification des revenus du groupe d’eDreams Odigeo (Opodo).

Le mobile gagne du terrain

La recherche atteint elle aussi des sommets. 79% des Français ont consulté des sites ou des applications pour préparer leurs séjours, parmi les Français partis, soit deux points de plus qu’en 2016. « Un Français qui arrive en agence est pré-informé en ligne, et donc très exigeant », souligne Guy Raffour, fondateur du cabinet éponyme. « C’est ce qui rend notre métier passionnant, ajoute Quentin Bacholle. Dans le parcours d’achat, nous devons garantir l’hyper-personnalisation ».

L’usage du téléphone mobile ou d’une tablette pour planifier ses déplacements loisirs s’est nettement renforcé (58%, 5 points supplémentaires versus 2016). « Chez Opodo, nous sommes à 36% de réservation sur le mobile. La France opère un rattrapage par rapport aux pays nordiques ou à la Chine », indique Quentin Bacholle.
Un taux de départ record

En 2017, 64,2% des Français ont plié bagages, un record depuis 16 ans, qui résulte notamment de la météo et d’une conjoncture favorables. Autre bonne nouvelle, les voyageurs sont partis plus souvent (au niveau inédit de 2,7 périodes en 2017, versus 2,3 en 2016). La raison principale de cette double croissance ? Le besoin « vital » de s’évader, répond invariablement Guy Raffour : « 55% des Français sont prêts à sacrifier d’autres dépenses pour partir », ajoute-t-il.

« Nous mesurons trois taux de départ », a poursuivi Guy Raffour. Le court séjour marchand a légèrement baissé, à 33% (-1 point versus 2016). C’est l’occasion d’une échappée belle, souvent en Europe. Lisbonne, Porto, Londres arrivent en tête des destinations court-séjours chez Opodo France, a souligné Quentin Bacholle. Le taux de départ en long séjour marchand s’élève à 41% l’an passé, comme en 2016. Celui en long séjour non-marchand (famille, amis, résidence secondaire) grimpe de quatre points à 29% en 2017, après une baisse notoire en 2016. « Le taux de départ total en long séjour s’élève à 59%, ce qui signifie que 41% des Français ne partent pas en vacances », a ajouté Guy Raffour.
Soif d’étranger

En termes de destinations choisies en 2017, la France seule arrive loin devant (62% des départs en 2017, contre 66% en 2016), devant l’étranger seul incluant les Dom-Tom (20% en 2017, contre 21% en 2016). Près d’un Français sur cinq se paie le luxe de cumuler des séjours en France et à l’étranger (18% en 2017, contre 13% en 2016)

« Nous n’avons jamais eu un taux de départ aussi important pour les voyages à l’étranger. Nous passons de 34% à 38%, soit une progression de 1,8 million de personnes, surtout en courts séjours marchands. »"


Voir en ligne : Une majorité de Français réservent leurs vacances en ligne