search

Accueil > ACTUS > Gilets jaunes : la France attire moins de touristes en 2019

Gilets jaunes : la France attire moins de touristes en 2019

lundi 14 janvier 2019, par administrateur

" Les arrivĂ©es aĂ©riennes internationales Ă Paris se sont repliĂ©es de "-5 Ă -10%" en dĂ©cembre, selon une agence " L’express

L’express

Les violences Ă©maillant les rassemblements de gilets jaunes ont Ă©tĂ© vues dans le monde entier, et l’effet s’en ressent sur le secteur du tourisme. Selon Atout France, l’agence de promotion du tourisme international dans l’Hexagone, les arrivĂ©es aĂ©riennes internationales Ă Paris se sont repliĂ©es de "-5 Ă -10%" en dĂ©cembre.
- 6,8% dĂ©but 2019

Le directeur gĂ©nĂ©ral de l’agence, Christian Mantei,estime que le mouvement social a refroidi nombre de touristes Ă©trangers. Et cela ne s’arrĂŞterait pas au mois de dĂ©cembre.

A propos du niveau de rĂ©servations aĂ©riennes pour le dĂ©but de l’annĂ©e 2019, Atout France note en effet "un recul de 6,8% sur les trois mois Ă venir". Mais "si les manifestations s’arrĂŞtaient, nous pourrions retrouver rapidement une croissance", a estimĂ© ce vendredi Christophe Mantei devant quelques journalistes.

Avec Jean-Baptiste Lemoyne, secrĂ©taire d’État chargĂ© du Tourisme, il s’est entretenu ce vendredi au Quai d’Orsay par visioconfĂ©rence avec une dizaine d’ambassadeurs Ă l’Ă©tranger pour Ă©valuer l’impact, selon les pays, du mouvement des gilets jaunes sur les flux touristiques.

La clientèle asiatique inquiète

"La situation est très nuancĂ©e selon les pays, on sent notamment la prĂ©occupation des Asiatiques, clientèle qui a besoin d’ĂŞtre rassurĂ©e. Mais les signaux sont positifs du cĂ´tĂ© des clientèles europĂ©ennes, qui forment le gros des bataillons" de touristes qui se rendent en France, a indiquĂ© le secrĂ©taire d’Etat.

Dans l’Hexagone, "l’impact le plus fort a Ă©tĂ© sur le mois de dĂ©cembre. Sur janvier et fĂ©vrier, cette dĂ©croissance ralentit, et en mars on repart sur une croissance des arrivĂ©es internationales. Il faut maintenir cette spirale de reprise", a rĂ©sumĂ© M. Lemoyne.

"Une envie de France demeure"

Il a indiquĂ© avoir reçu, dans le courant de la semaine, plusieurs acteurs du secteur du tourisme hexagonal, notamment des responsables des Galeries Lafayette et de la Tour Eiffel. "En dĂ©cembre, et pour NoĂ« l et le jour de l’An, il y a eu une chute des rĂ©servations et une chute des arrivĂ©es. Mais la France Ă©tait sur une très bonne tendance pour toute l’annĂ©e 2018, qui sera, nous l’espĂ©rons, une annĂ©e record, pour laquelle nous visons les 90 millions de touristes internationaux", a rappelĂ© le secrĂ©taire d’État...."