search

Accueil > C.O.J. > LE CADRE JURIDIQUE DE l’ORGANISATION TOURISTIQUE > Les offices de tourisme disposent dorénavant d’un nouveau (...)

Site Veille Info Tourisme

Les offices de tourisme disposent dorénavant d’un nouveau classement

Mardi 9 Novembtre 2010

mardi 9 novembre 2010, par administrateur

Les offices de tourisme français disposent désormais d’une nouvelle classification destinée à les aider à se recentrer sur leurs missions premières : l’information aux touristes. Hervé Novelli, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, et Jean Burtin, Président de la Fédération Nationale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative (FNOTSI) ont présenté le 4 novembre le cadre du nouveau classement des Offices de Tourisme, selon un communiqué publié lundi 8 novembre. Pour l’occasion, et toujours dans un souci de compréhension, la FNOTSI change de nom au profit d’Offices de Tourisme de France.

"On oublie trop souvent leurs missions d’accueil, d’information et de promotion, qui peuvent guider les voyageurs lors de la préparation d’un séjour", explique Offices de Tourisme de France, ex-FNOTSI, au sujet des offices de tourisme du pays.

Pour rendre leur vocation aux offices, l’ex-FNOTSI a élaboré un classement en trois niveaux, en fonction de l’envergure de la structure.
- L’office de tourisme de 3ème catégorie représente une structure de petite taille, dotée d’une équipe permanente essentiellement chargée de l’accueil et de l’information.

- Celle de 2ème catégorie, se rapportant aux structures de taille moyenne, propose des services variés et développe une politique de promotion ciblée et met en oeuvre des outils d’écoute de la clientèle afin d’améliorer la qualité des services rendus.

- L’office de tourisme de 1ère catégorie dispose d’une équipe polyglotte. Sa mission : déployer des actions de promotion d’envergure nationale ou internationale. Des services variés seront également proposés.
"Cette nouvelle classification sera plus pertinente et plus lisible aux yeux des professionnels et des consommateurs.", explique les Offices de Tourisme de France.

Pour lire l’article Cliquez ici