search

Accueil > G.R.C. > DESTINATIONS ETRANGERES > Tchernobyl, nouvelle destination touristique

Reportage Ă Tchernobyl : Anne-Laure Barral

Tchernobyl, nouvelle destination touristique

Mercredi 30 Mars 2011

mercredi 30 mars 2011, par administrateur

L’an dernier, 10.000 touristes se sont rendus Ă Tchernobyl, dans la zone d’exclusion de 30 kilomètres autour de la centrale qui avait explosĂ© voici 25 ans. Le "Tchernotour" permet de s’approcher Ă 300 mètres du rĂ©acteur - en toute sĂ©curitĂ©, selon les autoritĂ©s...

Tchernobyl, 25 ans après.
Le 26 avril 1986, le rĂ©acteur n°4 de la centrale nuclĂ©aire explose ; les radiations traversent toute l’Europe. Vingt-cinq ans après, l’Ukraine organise dĂ©sormais des "Tchernotours" - des voyages organisĂ©s au cœur mĂŞme de la zone d’exclusion dĂ©cidĂ©e peu après la catastrophe. Quelque 10.000 touristes se sont dĂ©jĂ rendus sur place l’an dernier.

Pour 160 euros, le tour comprend un dĂ©jeuner Ă la cantine de la centrale, une pause photos devant le sarcophage et, surtout, la dĂ©ambulation dans la ville abandonnĂ©e de Pripiat oĂą 35.000 habitants sont partis deux jours après l’explosion.

En cinq heures de temps sur place, les touristes sont au maximum exposĂ©s Ă 15 microsieverts, soit autant qu’une radio dentaire. Ce qui n’est pas le cas des 4.000 travailleurs qui se trouvent sur la zone de Tchernobyl pour, encore aujourd’hui, sĂ©curiser la centrale.

Pour lire et Ă©couter l’article Cliquez ici