search

Accueil > G.R.C. > TERRITOIRE : LA FRANCE > Les vacances de printemps profitent à la destination France. France : La (...)

L’Echo Touristique

Les vacances de printemps profitent à la destination France. France : La fréquentation hôtelière a redémarré en 2010 .

Mercredi 27 Avril 2011

mercredi 27 avril 2011, par administrateur

D’après le cabinet Protourisme, les réservations sur la France sont en hausse de près de 15%.

Les réservations pour les vacances de printemps sont en hausse de près de 15% sur la France, selon le cabinet d’études Protourisme. Toutes les zones littorales affichent une forte progression de la fréquentation touristique. Si la météo a favorisé les départs sur le littoral, ce sont les troubles en Afrique du Nord et la situation au Japon qui incitent les français et les européens à séjourner en France. D’après le comité du tourisme PACA, les Allemands, les Belges, les Néerlandais et les Britanniques ont également pris des congés en avril pour venir sur la côte. La hausse des réservations par rapport au printemps dernier est toutefois à relativiser. En avril 2010 l’éruption du volcan islandais avait paralysé les transports aériens et la tempête Xynthia avait affecté une partie du littoral atlantique.

Pour lire l’article Cliquez ici

- Fortement touché par la crise en 2009, le secteur a profité du retour de la croissance, porté par le tourisme d’affaires et la clientèle étrangère. L’Ile-de-France a particulièrement bien tiré son épingle du jeu.

D’après le dernier bilan publié par l’INSEE, l’hôtellerie hexagonale a connu une embellie en 2010, enregistrant, avec 192,2 millions de nuitées, une hausse de 2,2% de la fréquentation. Sans gommer complètement la forte baisse de 2009 (-4,9%), cette évolution a permis au secteur de s’inscrire à nouveau dans une tendance positive, soutenue notamment par l’augmentation du nombre de nuitées de la clientèle affaires (+4,6%). Ainsi que l’indique l’INSEE, la clientèle étrangère a également été un moteur de cette reprise. En chute de 11,1% en 2009, la fréquentation des touristes étrangers a en effet grimpé de 2,8% (contre 2% pour les touristes français), avec un « afflux particulièrement fort de la clientèle étrangère lointaine, notamment en provenance des nouvelles puissances économiques ». Comptabilisant 66 millions de nuitées (+5,7% de fréquentation), l’Ile-de-France a « contribué à elle seule à 85% de la hausse de la fréquentation en métropole », atteignant par la même occasion son plus haut niveau de fréquentation depuis 2005.

Pour lire l’article Cliquez ici