Accueil  >  G.R.C. > Bilan touristique 2011. Les campings et hôtels ont battu leur record cet été. Bilan de l’été en France : la pluie a changé la donne. La France n’a pas bu la tasse cet été.

Rubrique TERRITOIRE : LA FRANCE

Bilan touristique 2011. Les campings et hôtels ont battu leur record cet été. Bilan de l’été en France : la pluie a changé la donne. La France n’a pas bu la tasse cet été.

Le 12 septembre 2011 - administrateur

Bilan du Tourisme - Été 2011

Bilan satisfaisant de la saison touristique estivale 2011, avec un record de fréquentation dans les hôtels et campings. Le dynamisme des clientèles des pays émergents se poursuit. Ce bilan varie en fonction des territoires : l’arc méditerranéen, les villes ainsi que les hébergements et destinations qui ont privilégié qualité et diversité sont les gagnants de l’été.

Pour accéder au site du ministère Cliquez ici

Malgré une « météo maussade », le nombre de nuitées est en progression de 3,1% en juillet-août.

Selon le bilan dressé mercredi par le secrétaire d’Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre, la saison touristique estivale a été "satisfaisante" mais "contrastée". Le nombre de nuitées a augmenté de 3,1% en hôtels ou en camping en juillet/août par rapport aux mêmes mois de 2010, "niveaux jusque-là inégalés en France". Les Français qui sont davantage partis en France, et les étrangers, venus plus nombreux, ont augmenté leurs dépenses de 8,1% en juillet, grâce en partie à un allongement des séjours (+3,8%). Mais ce succès est contrasté, notamment au niveau géographique, Des hausses de fréquentation dans les hôtels et les camping sont supérieurs à 5% dans tout le sud-est, alors que le sud-ouest, le Nord, la Normandie, la Picardie, la Lorraine et la Franche-Comté subissent une baisse en moyenne de 5%. "Dans les régions les plus arrosées, la fréquentation a pu se maintenir grâce à une offre de loisirs dans des sites couverts » note encore le secrétaire d’Etat, citant des hausses spectaculaire de fréquentation des musées (+10% pour le mémorial de Caen).

Pour lire l’article Cliquez ici

Bilan de l’été en France : la pluie a changé la donne

C’était parti pour être un été exceptionnel. A cause de la pluie, il a juste été bon. Mais pour les sites culturels, ce fut une aubaine.

Fin juin, tous les indicateurs touristiques en France promettaient un très bel été mais le mauvais temps, notamment en juillet, a tout changé. "La saison, qui s’annonçait exceptionnelle, a été finalement bonne", résume le comité du tourisme d’Aquitaine. Pour d’autres, elle sera "correcte" grâce à la deuxième partie d’août et septembre. L’arc méditerranéen, sans surprise, s’en sort mieux que les autres régions. Dans les massifs montagneux, l’activité a été en "net recul" selon l’Umih, principal syndicat d’hôteliers et restaurateurs. Les campings devraient finir la saison estivale à un niveau "probablement" identique à l’an dernier, selon la Fédération de l’hôtellerie de plein air. Le secteur avait enregistré 104 millions de nuitées sur l’ensemble de l’année 2010, en progression de 1,1%. Mais les grands gagnants sont les sites culturels, qui ont attiré les visiteurs en mal de soleil. Le château de Chambord a vu sa fréquentation progresser de 7 %, celui de Versailles de 16 %, le Mémorial de Caen de 10 % et le Tour Eiffel de 5 %.

Pour lire l’article Cliquez ici

- La France n’a pas bu la tasse cet été

De bonnes perspectives sont attendues pour la saison estivale 2011 malgré la météo morose de juillet.
En juillet, la fréquentation touristique, marquée par une progression en ville et sur le littoral mais un recul en milieu rural et montagnard, est jugée assez satisfaisante par les professionnels interrogés, malgré les mauvaises conditions météorologiques dont l’influence a été négative sur la fréquentation globale. Pour août, les perspectives sont globalement satisfaisantes et sont bonnes pour septembre, comme en juin.

Les professionnels s’attendent à enregistrer une bonne fréquentation pour la saison entière, avec une hausse qui se concentrerait prioritairement sur l’arc atlantique, le pourtour méditerranéen mais aussi les départements de l’ouest et le bassin parisien. La profession affirme en outre s’attendre à une meilleure fréquentation de la clientèle étrangère que française, Belges et Néerlandais en tête. Britanniques, Espagnols, Américains et asiatiques sont en hausse.

L’étude a été réalisée à partir des résultats des enquêtes menées du 18 juillet au 2 août par la Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d’initiative (Fnotsi), le Réseau national des destinations départementales (RN2D) et des stations de montagne membres de Ski France, en partenariat avec Atout France et le cabinet Richard Lewy consultant.

Pour lire l’article Cliquez ici

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Restez informé

Les dernières brêves