search

Accueil > G.R.C. > TERRITOIRE : LA FRANCE > L’office de tourisme du futur est dans la poche. TravelHorizon fait (...)

L’office de tourisme du futur est dans la poche. TravelHorizon fait le mĂ©nage dans ses marques. Workshop : les Alpes et les PyrĂ©nĂ©es s’installent jeudi Ă Paris.

samedi 5 novembre 2011, par administrateur

- L’office de tourisme du futur est dans la poche

En quelques annĂ©es, près de 4 % des institutionnels se sont dotĂ©s d’applications ou de sites mobiles afin de rĂ©pondre aux nouveaux besoins des touristes. Une tendance appelĂ©e Ă se dĂ©velopper.

Extrait de 951 caractères : « Deux tiers des voyageurs n’entrent jamais dans un office de tourisme et la tendance globale penche plutĂ´t vers une baisse de frĂ©quentation  » constate Philippe Fabry, chargĂ© du e-tourisme auprès d’Atout France. Parallèlement, la frĂ©quentation des sites institutionnels via les Smartphones est en forte progression. Conscients que ce comportement « mobile  » se gĂ©nĂ©ralise, les offices de tourisme s’adaptent. 4 % d’entre eux ont dĂ©jĂ franchi le pas, soit avec une application mobile, soit avec un site mobile (un site Internet optimisĂ© pour ĂŞtre vu depuis un terminal mobile). « C’est une rĂ©ponse Ă une tendance lourde. Une majoritĂ© d’offices vont devoir s’y mettre dans les annĂ©es Ă venir  » estime Valerie Salerino BrĂ©mont, spĂ©cialiste de l’e-tourisme et enseignante.

Pour lire l’article Cliquuez ici

- TravelHorizon fait le mĂ©nage dans ses marques

A force d’acquisitions, le groupe TravelHorizon est devenu propriĂ©taire de 14 marques parmi lesquelles six vont subsister, plus que jamais en BtoC.

TravelHorizon a accumulĂ©, au fil de ses opĂ©rations de croissance externe, autant de marques que Lastminute.com autrefois... Plus de dix ans après sa crĂ©ation, ce spĂ©cialiste online du ski rationalise ses enseignes, a expliquĂ© hier son nouveau DG Romain Roulleau, lors des Rencontres de la montagne Ă Paris. Sur 14 marques, six vont ĂŞtre conservĂ©es et renforcĂ©es : les gĂ©nĂ©ralistes SkiHorizon et TravelHorizon, les « jeunes  » Totem, Sportura et Haloween, ainsi que Snowrental pour la location de matĂ©riel.

En parallèle, Romain Roulleau insiste sur le dĂ©veloppement d’une stratĂ©gie de vente directe dĂ©jĂ bien ancrĂ©e dans les gènes du groupe. « Nous sommes le n°1 des sĂ©jours de ski, nous voulons ĂŞtre reconnus comme pure player  ». Afin que le message passe auprès du grand public, TravelHorizon s’accorde cette saison un budget marketing online de « plusieurs centaines de milliers d’euros  ». Pourquoi un tel investissement ? « Pour ĂŞtre propriĂ©taire du client  », rĂ©pond-il, ce qui est très utile pour le fidĂ©liser. A contrario, le TO ne l’est pas dans le cadre de sa marque blanche, adoptĂ©e notamment par Promovacances, Go Voyages ou Voyages-sncf.com.

TravelHorizon a rĂ©alisĂ© un chiffre d’affaires de 62M€ en 2010, dont moins de 10% via son site BtoB.

- Workshop : les Alpes et les PyrĂ©nĂ©es s’installent jeudi Ă Paris

La deuxième édition des Rencontres nationales de la montagne se déroulent jeudi 3 novembre àParis, de 14 à18h.

OrganisĂ© par Eventiz, ce workshop rassemble 52 exposants de la montagne au sein de l’Espace Wagram : stations de ski, chaĂ®nes hĂ´telières/rĂ©sidences de tourisme, tour-opĂ©rateurs spĂ©cialisĂ©s… Son objectif, c’est notamment de prĂ©senter des spĂ©cialistes français du ski qui permettent Ă la distribution de se simplifier la neige, via des outils online. Des acteurs comme SkiHorizon, TravelHorizon/Snotour et Pierre&Vacances seront naturellement en piste Ă cette occasion. Histoire de lancer la saison 2011/2012.

Eventiz espère attirer 350 visiteurs (agences, chefs de produits, acheteurs…), lors de ses Rencontres de la montagne, qui seront clĂ´turĂ©es par une soirĂ©e de gala avec remises de prix. Avis aux retardataires : son fondateur FrĂ©dĂ©ric Vanhoutte, par ailleurs prĂ©sident de l’Association des vendeurs en ligne Level, dispose de quelques dizaines de places vacantes.

Pour lire l’article Cliquez ici