search

Accueil > G.R.C. > TERRITOIRE : LA FRANCE > Les Français, toujours champions du monde des vacances.

Les Français, toujours champions du monde des vacances.

Le Quotidien du Tourisme

lundi 5 décembre 2011, par administrateur

Le Quotidien du Tourisme

- En Europe, la France devance ainsi les italiens de 2 jours, les Britanniques, les NorvĂ©giens, les SuĂ©dois et les Hollandais de 5 jours, et les Irlandais de 9 jours. A l’ Ă©chelle mondiale, la France devance de 20 jours la CorĂ©e du Sud, de 19 jours les Japonais, de 16 jours les AmĂ©ricains et les Singapouriens, et de 15 jours les Mexicains. Quatre pays sur 11 (la France, l’Espagne, le Danemark et le BrĂ©sil) prennent majoritairement l’intĂ©gralitĂ© de leurs jours de congĂ©s, alors que les Italiens sacrifient 7 jours sur les 28 auxquels ils ont droit. Les Allemands et les Hollandais n’utilisent pas 2 des jours qui leur sont attribuĂ©s et les Irlandais un seul. Les Japonais ne profitent que de 5 jours sur les 11 jours auxquels ils ont droit. De mĂŞme, les Indiens n’utilisent pas 5 des 25 jours acquis et les Sud-CorĂ©ens 3 des 10 jours. 20% des sondĂ©s expliquent qu’ils ne prennent pas tous leurs jours pour des raisons financières, 22% avouent s’y prendre trop tard et ne plus pouvoir planifier leurs vacances, 15% prĂ©fèrent se faire payer les congĂ©s non pris, 8% pensent que prendre l’intĂ©gralitĂ© de leurs jours de congĂ©s pourrait ĂŞtre mal perçu par leur employeur, 7% ont peur de s’absenter et que des dĂ©cisions importantes soient prises sans eux et 6% avouent faire de leur travail une prioritĂ©. Enfin, cette Ă©tude montre que 13% des Français sondĂ©s prĂ©voient de prendre moins de vacances cette annĂ©e, 76% seront sur la mĂŞme base que l’an passĂ© et 7% en prendront plus.

Pour lire l’article Cliquez ici

L’Echo Touristique

- Les sites de sĂ©jours de ski déçoivent

Les distributeurs de sĂ©jours en ligne laissent souvent les internautes sur leur faim, selon un baromètre basĂ© sur l’expĂ©rience de navigation.

Seulement 39% des internautes qui ont naviguĂ© sur des sites de sĂ©jours de ski ont envie de retourner sur ces marchands pour un futur achat. Ils Ă©taient 69% avant d’avoir testĂ© le mĂŞme Ă©chantillon d’agences en ligne et d’hĂ©bergeurs. Autrement dit, les internautes avaient des attentes, qui n’ont pas Ă©tĂ© contentĂ©es.

C’est ce qui ressort de la 2ème Ă©dition de l’observatoire de l’e-Performance dĂ©diĂ© au ski rĂ©alisĂ© par l’agence spĂ©cialisĂ©e en ergonomie Yuseo. Pour ce faire, près de 900 internautes skieurs ont passĂ© au crible sept sites : Belambra, La France du Nord au Sud, Lagrange, Pierre & Vacances, SkiHorizon, Sunweb et Travelski (Travelfactory).

Leur niveau d’exigence, et la forte concurrence qui caractĂ©rise le secteur des vacances Ă la neige, excuse en partie la dĂ©ception des utilisateurs, note Yuseo. Mais tout le monde, dans le panel, n’est pas logĂ© Ă la mĂŞme enseigne : "Pierre & Vacances et SkiHorizon sortent du lot, souligne Jean-Pierre Leborgne, directeur associĂ© de l’agence. En termes d’expĂ©rience client, ils ont connu des amĂ©liorations. TravelHorizon, qui Ă©tait dans le ventre mou de notre mapping l’an passĂ©, se retrouve au coude Ă coude avec Pierre & Vacances. En revanche, Belambra a dĂ©gringolĂ©, et se retrouve en queue de peloton sur plein d’Ă©lĂ©ments". PrĂ©cision importante : TravelHorizon n’est pas client de Yuseo.

Pour lire l’article Cliquez ici

- Les vacances de NoĂ« l ne font pas le plein

Manque de neige, calendrier dĂ©favorable, budget vacances en baisse ... Le cru de NoĂ« l 2011 ne s’annonce pas des plus prometteurs Ă la montagne.

Extrait de 944 caractères : Ă€ quinze jours du coup d’envoi des vacances de NoĂ« l, la neige se fait plus que dĂ©sirer. Le paysage des stations de ski est digne d’un dĂ©but octobre. Les clients, dĂ©jĂ de plus en plus prompts aux rĂ©servations de dernière minute, attendent-ils l’indispensable poudre blanche, pour concrĂ©tiser leurs vacances ? « Il est clair que depuis le 10 octobre, le site observe un attentisme notoire de la part des internautes qui surfent Ă©normĂ©ment, n’hĂ©sitent pas Ă demander des devis mais ne concrĂ©tisent pas toujours leurs sĂ©jours  », indique Declicfrance. Odalys, assure que « la situation commencera Ă ĂŞtre pĂ©nalisante s’il ne neige pas en fin de semaine comme annoncĂ©  ». Et pour convaincre les plus rĂ©ticents, la garantie « neige  » est dĂ©ployĂ©e Ă grande...

Pour lire l’article Cliquez ici