search

Accueil > G.R.C. > DESTINATIONS ETRANGERES > Faible croissance prévue pour le tourisme en 2012. L’Espagne (...)

Faible croissance prévue pour le tourisme en 2012. L’Espagne dépensera moins pour son tourisme en 2012.

Le Quotidien du Tourisme

vendredi 16 mars 2012, par administrateur

Le taux de croissance des dépenses de tourisme sera "légèrement supérieur à celui de l’économie", attendu à 2,5%, a prédit le Consei dans ses prévisions publiées à l’occasion du salon du tourisme de Berlin. L’Afrique du Nord "montre des signes de reprise" après une année 2011 placée sous le signe des révolutions en Tunisie, Egypte et Libye qui ont fait fuir les touristes. Le Maroc devrait s’affirmer comme "star de la région", profitant de la désaffection pour l’Egype et la Tunisie, prédit le WTTC. La Syrie, deuxième plus importante destination au Moyen-Orient après l’Arabie saoudite, va voir ses revenus touristiques chuter de plus de 20%, prédit l’organisme, et la région toute entière souffrir des "révoltes et violences dans certains pays". En Europe les perspectives sont mornes, avec un déclin attendu de 0,3% dans l’Union européenne sous le coup de mesures d’austérité dans plusieurs pays, et une croissance de 0,3% pour le continent dans son ensemble, tirée par la Russie et la Pologne.

Pour lire l’article Cliquez ici

-  L’Espagne dépensera moins pour son tourisme en 2012

Bien que l’Espagne soit venue en force au salon ITB de Berlin la semaine dernière, la destination n’en restera pas moins près de ses sous cette année. Forcé de mettre en place un plan d’austérité, le gouvernement a invité les différents ministères à revoir leurs dépenses et le tourisme n’y échappe pas.

Destination
L’Espagne dépensera moins pour son tourisme en 2012
L’Espagne dépensera moins pour son tourisme en 2012

Bien que l’Espagne soit venue en force au salon ITB de Berlin la semaine dernière, la destination n’en restera pas moins près de ses sous cette année. Forcé de mettre en place un plan d’austérité, le gouvernement a invité les différents ministères à revoir leurs dépenses et le tourisme n’y échappe pas.

D’après José Manuel Soria, ministre espagnol du tourisme le budget consacré à la promotion du tourisme va être réduit de 150M d’euros environ. D’après notre confrère allemand FVW, "l’Etat ne disposerait plus que de 450 millions d’euros, soit 25% de moins que l’année dernière". Les autorités compétentes ont prévu de se concentrer sur des dossiers prioritaires comme, la rénovation du parc hôtelier sur la Costa del Sol. L’industrie du tourisme représente 11% du PIB espagnol.

Pour lire l’article Cliquez ici