Accueil  >  Le B.T.S > L’étude personnalisée encadrée

Rubrique RESSOURCES INSTITUTIONNELLES

L’étude personnalisée encadrée

Le 24 septembre 2014 - administrateur

L’étude personnalisée encadrée contribue, tel que précisé dans le référentiel d’activité professionnelles du BTS Tourisme, à « développer et valoriser des compétences spécifiques liées à une orientation fonctionnelle ou sectorielle particulière ».

Définition de l’épreuve

L’étude personnalisée encadrée contribue, tel que précisé dans le référentiel d’activité professionnelles du BTS Tourisme, à « développer et valoriser des compétences spécifiques liées à une orientation fonctionnelle ou sectorielle particulière ».

Par exemple, le tourisme d’affaires, l’écotourisme, le tourisme de croisières fluviales ou maritimes, le thermalisme, le tourisme social, le tourisme balnéaire, le tourisme de montagne pour le sectoriel ; la construction d’itinéraire de découverte, la création de portail Internet, l’accueil de personnes à besoin spécifique (handicapés, jeunes enfants...) pour le fonctionnel.

En prenant directement en compte la nécessaire adaptation aux évolutions des métiers du tourisme d’une part et les caractéristiques de l’environnement local dans lequel se situent la formation et l’expérience de terrain du candidat d’autre part, cette étude constitue une porte d’entrée dans le milieu professionnel en complément des autres éléments du parcours de professionnalisation.

Objectif

Un double objectif

1. Développer, à partir des compétences génériques du diplôme, des compétences (et des connaissances) propres au domaine sectoriel ou fonctionnel choisi par le candidat ;

2. Prendre du recul sur la dimension technique des métiers du tourisme en replaçant les pratiques et les situations professionnelles dans un contexte plus large d’évolution de l’environnement des activités touristiques (juridique, économique, organisationnel et technologique).

Définition du sujet

Le candidat choisit un sujet en fonction de son expérience, de ses centres d’intérêt et de son environnement de formation et de pratique professionnelle ; dans le cadre de la formation initiale, ce choix est fait en accord avec l’équipe pédagogique.

- Il est obligatoirement lié à un approfondissement sectoriel et/ou fonctionnel : tourisme d’affaires, écotourisme, croisières fluviales, croisières maritimes, tourisme balnéaire… pour le sectoriel ; construction d’itinéraire de découverte dans un espace donné, accueil de personnes à besoin spécifique (handicapés, jeunes enfants…) pour le fonctionnel.
- Il doit être suffisamment précis pour être original ; exemples : la mise en place d’une route touristique dans une région d’Auvergne, l’accueil des handicapés dans les croisières fluviales, l’écotourisme dans une région de montagne donnée,…
- Le sujet de l’étude peut être une réponse à une commande d’une structure privée ou publique œuvrant dans le secteur du tourisme.

Encadrement de l’étude

Le candidat en centre de formation est encadré tout au long de la réalisation de l’étude par les membres de l’équipe pédagogique qui apportent, au cours des séquences prévues à cet effet et de façon coordonnée, une aide méthodologique et scientifique.
Cet accompagnement concerne plusieurs aspects, notamment :

- la définition de l’objet d’étude

- l’accès aux ressources et la sélection des informations pertinentes

- la construction d’une problématique d’étude et d’une démarche scientifiquement probante

- la mobilisation d’outils d’analyse et de traitement de l’information pertinents au regard de l’objectif à atteindre (par exemple logiciel de traitement d’enquêtes)

- l’approfondissement de savoirs et savoirs faires propres au domaine étudié

- le contrôle de l’avancement des travaux.

L’heure en classe dédoublée prévue à cet effet peut être utilisée de manière diverses mais il peut sembler opportun de ne commencer ce travail qu’après un parcours minimum des étudiants sur les domaines du tourisme. Un début au second trimestre de la première année qui induit de proposer deux heures hebdomadaires constitue une solution intéressante. Un temps initial sur les aspects méthodologiques et sur le choix du sujet est indispensable.

Évaluation de l’étude

La réalisation de l’étude vise à développer, chez l’étudiant, le sens de l’initiative et de la responsabilité, la capacité à gérer son temps et à organiser son travail (sur deux ans), l’aptitude à rechercher des informations, à tirer des enseignements de l’expérience et à les formaliser.
Elle donne lieu à la production d’un rapport structuré d’une quinzaine de pages (hors annexes), en version papier et en version numérique ; cette production fait l’objet d’une soutenance dans l’épreuve E6, rendant compte :

- de la délimitation et de l’intérêt du sujet ;

- des méthodes de recherche, de sélection et de validation des informations ;

- des technologies mises en œuvre ;

- des conclusions de l’étude (environ 5 pages).

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Restez informé

Les dernières brêves