Accueil > La chute du tourisme pèse sur l’embellie de l’emploi francilien

Rubrique ACTUS

La chute du tourisme pèse sur l’embellie de l’emploi francilien

Le 28 septembre 2016 - administrateur

"Baisse du tourisme et hausse de l’attractivité, les deux raisons principales de la hausse du chômage francilien."

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A inscrits à Pôle emploi à la date du 31 août marque une progression de 0,7 % par rapport à juillet soit une hausse de 1,6 % sur les 3 derniers mois.

" Ces chiffres, qui contredisent l’amélioration du marché de l’emploi francilien observée au début de l’année, sont à interpréter avec prudence. Le nombre de sorties pour défaut d’actualisation a en effet été exceptionnellement faible en août.

Baisse du tourisme et hausse de l’attractivité, les deux raisons principales de la hausse du chômage francilien.

Ces chiffres semblent en tout cas la conséquence du recul de la croissance nationale enregistré par l’Insee au 2e trimestre et de la mauvaise saison touristique qu’a connu la France, et notamment l’Île-de-France, première destination touristique hexagonale, à la suite des attentats terroristes de 2015.

Ceci, alors même que l’Île-de-France, première région économique française, continue d’attirer des actifs, notamment des jeunes, à la recherche d’opportunités professionnelles.

Le tourisme, un secteur touché de plein fouet

Au premier trimestre 2016, le taux d’occupation des hôtels avait déjà chuté de 5 points par rapport au premier trimestre 2015 (essentiellement à cause des nuitées étrangères). Entre 2014 et 2015, le nombre d’embauches a baissé de 13 % dans le secteur hôtelier, de 18 % dans l’hébergement touristique et de 12 % dans les parcs de loisirs."

Voir en ligne : Communiqués et dossiers de presse de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris - 2016

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Restez informé

Les dernières brêves