Accueil  >  G.R.C. > Clients d’hôtels et leurs actes d’achat sur Internet

Rubrique CADRE ET CREATION DE LA RELATION CLIENT

Clients d’hôtels et leurs actes d’achat sur Internet

Le 10 novembre 2014 - administrateur

Pour exploiter un hôtel, il faut connaître sa clientèle. Celle qui vient déjà et celle qui pourrait venir si l’on y met les moyens. De cette connaissance, on peut orienter et adapter son offre hôtelière, gagner en activité et développer la rentabilité. Voici une petite description des clientèles hôtelières.

Site Coach omnium

" Un hôtel reçoit dans la plupart des cas, de deux à plusieurs segments de clients. Qu’est-ce qu’un segment de clientèle ? Malgré les apparences, la clientèle hôtelière ne se compose pas d’un bloc unique et monolithique de personnes. On doit "découper" la clientèle en segments ou en parts, comme pour un gâteau. C’est ce qu’on appelle le mix-clientèle.

Chacun de ces segments correspond à un marché qui a ses propres règles de commercialisation, d’offre, de tarification, de fidélisation, de distribution et de concurrence. C’est ce qu’on appelle le mix-marketing. Ainsi, on s’en doute, un homme d’affaires ne vient pas pour les mêmes raisons et n’a pas les mêmes besoins/attentes à l’hôtel qu’un couple séjournant durant un week-end pour visiter une ville. C’est d’ailleurs peut-être la même personne qui change de segment de clientèle, avec d’autres besoins, en passant d’un séjour à motif professionnel à un séjour privé.

Tout cela rend l’ensemble du marketing hôtelier compliqué. Car si les clients se ressemblent tous, de prime abord, et si les chambres dans chaque hôtel sont globalement universelles (la même offre pour tous), il existe parfois de fortes différences dans les besoins et les attentes entre segments de clientèles hôtelières, et donc de comportements d’achat (comme on dit dans le marketing). (Voir fiches par segment de clientèle).

Les grands types de clientèles hôtelières :

Il suffit de distinguer schématiquement les différentes tranches de clientèles hôtelières traditionnelles pour se rendre compte qu’elles imposent chacune des impératifs spécifiques. Ainsi, il y a grossièrement 2 grandes segmentations :
- la clientèle d’affaires, qui voyage pour des raisons professionnelles,
- la clientèle de loisirs, qui voyage à titre privé.

Parmi elles, il faut définir des sous-segments :

1 - Clientèles d’affaires :

- Individuels d’affaires : il s’agit de cadres, commerciaux & VRP, chercheurs, techniciens, ouvriers, chefs d’entreprise, professions libérales,… qui séjournent à l’hôtel pour des durées plus ou moins longues, selon ce qu’ils ont à faire dans une destination (chantier, visites de clients ou de fournisseurs, etc.).

Parmi eux, on trouve :
- des individuels affaires « plein tarif » : ils ne bénéficient pas de réductions spéciales et paient le tarif affiché. Cela concerne souvent des séjours ponctuels.
- des individuels affaires « agence » : ils bénéficient parfois d’un prix spécial et on doit payer une commission à l’agence de voyages ou de tourisme d’affaires qui a réservé pour eux.
- des individuels « corporate » : ces clients sont logés avec un tarif spécialement négocié par l’hôtelier (ou la chaîne) avec leur entreprise en contrepartie d’un volume annuel de chambres louées. On intègre aussi les personnels des compagnies aériennes ou ferroviaires qui ont à loger à l’hôtel dans le cadre de leurs escales.
- des individuels « prix spécial » : il s’agit de personnes en voyages d’affaires qui ont droit le cas échéant à un tarif promotionnel ou négocié à l’occasion d’un événement. Il peut s’agir par exemple d’exposants ou de visiteurs de salons, qui ont besoin d’un hébergement.

- Groupes affaires  : il s’agit des réunions professionnelles.

Parmi eux, on trouve :
- des séminaires et incentives (séminaires de stimulation) : ce sont les réunions professionnelles qui s’organisent dans l’hôtel. Il y a les séminaires résidentiels, comprenant au moins une nuit d’hébergement, et les journées d’études, sans hébergement, qui se déroulent malgré cela dans des hôtels.
- des congressistes : les personnes participants à un congrès, symposium, colloque, convention d’entreprise, etc., qui sont juste hébergés dans l’hôtel mais qui se réunissent à l’extérieur, par exemple dans le palais des congrès de la ville.
- des groupes affaires divers : plus marginaux que les séminaires, on y place les tournées correspondent à des spectacles (chanteurs, théâtre, music-hall,…), dont les membres et organisateurs sont hébergés à l’hôtel avec des tarifs spéciaux négociés ou encore les réunions de partis politiques (organisateurs) ou autres.

2 - Clientèles de loisirs :

- Individuels de loisirs  : il s’agit de personnes qui voyagent à titre personnel, et qui séjournent à l’hôtel pour des durées plus ou moins longues. Les motifs de voyages peuvent être pluriels : visites de famille ou d’amis, voyage culturel ou d’agrément, etc.

Parmi eux, on trouve :
- des individuels de loisirs « plein tarif » : ils ne bénéficient pas de réductions spéciales et paient le tarif affiché.
- des individuels de loisirs « agence » : ils bénéficient parfois d’un prix spécial et on doit payer une commission à l’agence de voyages qui a réservé pour eux.
- des individuels « prix spécial » : il s’agit de personnes qui ont droit le cas échéant à un tarif promotionnel ou négocié à l’occasion d’un événement (mariage, événement familial) ou de leur adhésion à une fédération ou association. Il peut s’agir par exemple aussi de bénéficiaires de tarifs de dernière minute sur Internet ou clients de passage arrivant tard, ou encore de familles, familles nombreuses ou de seniors à qui l’on propose un prix réduit ciblé.

- Groupes de loisirs : il s’agit des voyageurs en autocar ou de tout ce qui associatif ou familial, en dehors des voyages professionnels.

Parmi eux, on trouve :
- des groupes de tourisme : il s’agit des personnes qui voyagent en autocar, dont le déplacement inclut une ou plusieurs nuits à l’hôtel. Cela peut être des groupes constitués par l’autocariste ou un tour opérateur (voyages à la place), ou encore des groupes préconstitués : association, famille, club sportif, club du 3e âge, etc. Ils ont généralement droit à un tarif réduit par rapport aux prix affichés et le conducteur de l’autocar ou/et le guide sont hébergés gratuitement.
- des groupes « autres » : par rapport aux groupes de tourisme, les personnes ne viennent pas en autocar, mais individuellement, tout en profitant de tarifs spéciaux négociés à l’occasion de fêtes de familles, d’événements sportifs, de meetings politiques et autres.

Ces distinctions globales faites, un hôtelier peut ajouter d’autres découpages possibles, avec des clients qui ont parfois des attentes ou des besoins spécifiques, voire des comportements d’achat particuliers. Ils s’intègrent dans plusieurs de ces sous-segments indiqués ci-dessus : les clientèles étrangères distinguées par nationalités ou grandes origines géographiques, les personnes handicapées ou à mobilité réduite, la clientèle « gay », les seniors, les familles (dont familles recomposées), les femmes voyageant seules (notamment en voyages d’affaires), les clients fidèles, etc.
...

Voir en ligne : Petit lexique sur les clientèles hôtelières

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Restez informé

Les dernières brêves