search

Accueil > M.C.P.T. > LA CONNAISSANCE DU MARCHE TOURISTIQUE > Visite de lieux alternatifs et patrimonialisation - Tourisme itinérant (...)

Visite de lieux alternatifs et patrimonialisation - Tourisme itinérant doux

Revue Espaces

mardi 13 février 2018, par administrateur

" La notion de patrimoine englobe désormais des lieux alternatifs, non véritablement reconnus par les institutions culturelles, qui ont de la valeur pour la société. À Marseille et à Suresnes, l’urbanisme social, longtemps ignoré, voire méprisé, devient le support d’animations et de visites."

Revue Espaces

À Lodz, en Pologne, un promoteur privé a transformé une friche industrielle en un vaste complexe mêlant commerce, tourisme, culture et loisirs. À Detroit, aux États-Unis, et à Charleroi, en Belgique, des agences emmènent les visiteurs dans les lieux abandonnés par la désindustrialisation. À Paris, Ground Control fait revivre de manière éphémère des friches ferroviaires tandis que la RATP fait découvrir son patrimoine caché ou méconnu. À New York, Berlin, Amsterdam ou en banlieue parisienne, le street art devient un facteur d’attractivité territoriale… Aujourd’hui, c’est la société elle-même (et non plus les seuls experts) qui décide de ce qui “fait patrimoine”. Le visiteur (résident ou touriste), par le regard qu’il leur porte, contribue à la patrimonialisation de ces lieux alternatifs."


Voir en ligne : Visite de lieux alternatifs et patrimonialisation // Tourisme itinérant doux