Accueil  >  Le B.T.S > Community Manager/Blogueur, ou comment faire de sa passion un métier...

Rubrique METIERS ETOURISME

Community Manager/Blogueur, ou comment faire de sa passion un métier...

Le 11 avril 2012 - administrateur

Rattaché à la direction de la communication, le Community Manager permet, grâce à sa « patte rédactionnelle », de donner vie à la destination qu’il défend, en créant, via les outils du web, de la proximité voire de la connivence avec les lecteurs.

Il est chargé entre autres de :

- Réaliser des reportages sur sa destination.

- Assurer la production éditoriale de la destination et des professionnels affiliés (articles, podcasts, vidéos, tweets, RT).

- Créer des contenus en adéquation avec la stratégie définie par la direction et les éditer sur les différentes plate-formes.

- Communiquer sur des sorties thématiques, « amoureux », « familiales », « sportives », « culturelles », « gastronomiques »...

- Gérer le référencement des contenus publiés.

- S’assurer de la pollinisation du contenu sur le Web social.

- Assurer le reporting du contenu.

- Former en interne et en externe aux enjeux et outils du Web social (édition, Conversation Management, veille).

- Travailler en collaboration avec le pôle marketing.

Points forts

- Pratiquer sa passion à l’intérieur de sa vie professionnelle

- Créer du lien, des contacts humains

- Rester à l’affut des technologies nouvelles

Formation

Bac +3 ou un BTS communication avec une expérience personnelle des blogs.

Rémunération

1200 à 2500 € selon la taille de l’entreprise et la visibilité de la vitrine.

Compétences

- Connaissance des outils sociaux (Twitter, Facebook, YouTube, Vimeo) et du petit dernier Pinterest

- La maîtrise du WordPress

- Une excellente rédaction et un style personnel

- Le sens de la parole devant une caméra

- Une expérience dans la création visuelle, la photographie et la vidéo

- Une grande curiosité

Qualités bienvenues

Le Web fait partie de votre vie. Vous savez néanmoins que le "online" se marie avec le "offline" pour créer de la proximité et de l’authenticité.

Vous êtes en outre :

- Très autonome dans votre organisation mais avec le sens du travail en équipe.

- Capable d’animer un réseau de professionnels.

- Créatif pour aborder des sujets divers.

- Capacité à sortir des sentiers battus.

Débouchés et évolution professionnelle

Un Community Manager qui fait preuve d’un bon sens stratégique peut évoluer au sein de la direction Communication.

En transversal, il peut être embauché par toute entreprise hors tourisme, toutes les marques ayant désormais besoin de ce genre de nouveau profil.

Il peut aussi créer sa propre entreprise de communication/consulting.

Témoignage de pro

Elise Durand, journaliste web, Community Manager pour Loire-Atlantique Tourisme
Community Manager/Blogueur, ou comment faire de sa passion un métier...
C’est le job de mes rêves !

« J’ai un bac +4 en géographie et +5 en communication. Je suis dans le monde des médias depuis une dizaine d’années, j’ai été journaliste, chef de projet éditorial et commerciale média.

J’ai créé il y a deux ans un blog sur mes bonnes adresses nantaises, qui fonctionne toujours.

Ce blog et ma vision globale du milieu des médias m’ont permis d’être repérée et embauchée il y a deux mois par l’Agence de développement Loire-Atlantique, ce qui me ravit car je suis native du département et que j’apprécie de le défendre.

Je suis chargée de développer du contenu éditorial sur la région et de le partager intelligemment. Le vrai challenge de ce métier est de garder du recul, de savoir distiller la véritable image de la marque que l’on représente sans tomber dans les travers du web. C’est-à-dire de jongler entre la communication avec sa personnalité, et de donner des informations pertinentes mais sans en faire trop.

Le risque est de chercher le plus grand nombre de tweets ou contacts et de tomber à côté de la plaque en créant un buzz mal venu ou mal interprété par rapport à la marque. Il faut être vigilant sur la qualité de la communication et non sur sa quantité.

C’est un métier très demandé car l’innovation technologique est constante.

Il faut être en veille constante, toujours dans l’anticipation. Et il faut en permanence être curieux, des gens et de tout. C’est super stimulant. »

Pour lire l’article Cliquez ici

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Restez informé

Les dernières brêves